Aller au contenu principal

L'explosion de la signature électronique : une autre conséquence du Covid-19 ?

L'épidémie de Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur notre quotidien personnel et professionnel. Commerce, industrie, services, tous les secteurs ont été touchés et ont du s'adapter à la situation. A commencer par la signature des contrats. Comment en effet ne pas retarder la signature de contrats (commerciaux, de vente, etc.) pendant le confinement alors qu'il était impossible de se déplacer et que le courrier fonctionnait au ralenti ? Une situation qui a bénéficié à la signature électronique qui a désormais le vent en poupe.

Quels avantages ?

Signature dématérialisée, signature numérique, ou encore signature électronique, on lui donne plusieurs noms mais le principe reste le même : permettre la signature de documents légaux sans avoir à se déplacer. Une solution qui a offert de nombreux avantages pendant le confinement (et même après).

Un gain de temps et logistique

Premier avantage : le temps et le déplacement. Plus besoin en effet de se voir ni d'organiser une réunion. Tout peut se faire à distance et évite ainsi de bloquer du temps pour signer tous les documents. C'est sans doute l'argument principal qui a incité nombre de particuliers et de sociétés à passer par cette solution pendant le confinement pour pouvoir continuer l'activité sans avoir à se rendre chez son notaire ou son client pour faire signer un contrat.

Un gain financier

Le temps c'est de l'argent ! Et ne pas avoir à se déplacer représente une économie parfois importante que la signature numérique permet. Il y a donc un enjeu financier non négligeable d'autant que cela garantie ensuite des temps de gestion et de traitement réduits

Une solution sécurisée

C'est le principal argument que l'on rencontre quand on parle de signature dématérialisée, mais les différents acteurs du secteurs en ont justement fait une force. Les solutions aujourd'hui proposées sont ultra-sécurisées et garantissent une confidentialité qui est une véritable force de la solution. De plus, ce volet sécurité + numérique vous protège contre la perte de documents comme cela peut arriver parfois lors d'une signature classique où un document est unique.

A noter également que le niveau de sécurité de la signature peut varier, entre les signatures simple, avancée, ou qualifiée, qui vous garantissent des niveaux de sécurité différents en fonction de vos besoins.

Un cadre juridique légal

Le cadre juridique et légal est également similaire à une signature papier. La signature électronique a la même valeur qu'une signature classique conformément aux articles 1316-1 et 1366 du Code civil. Elle peut donc être utilisée pour tout type de contrat, quel qu'il soit :

  • contrats de travail;
  • contrats de prestations
  • contrats commerciaux;
  • bons de commande;
  • devis;
  • mandats SEPA;
  • ...

Les seules exceptions concernent simplement :

  • les documents et contrats qui relèvent du droit de la famille ou des actes de succession;
  • certains documents immobiliers comme les actes de cautionnement à titre privé, comme la caution d’un bail de location.

Quels sont les acteurs en place ?

Il existe de nombreux acteurs dédiés à la signature numérique. Si l'on devait en citer quelques uns, citons notamment Yousign, une entreprise française qui se démarque et propose des services particulièrement adaptés dans le domaine de l'assurance, de la banque ou encore de l'immobilier.

Les autres articles

L'explosion de la signature électronique : une autre conséquence du Covid-19 ?

L'épidémie de Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur notre quotidien personnel et professionnel. Commerce, industrie, services, tous les secteurs ont été touchés et ont du s'adapter à la situation. A commencer par la signature des contrats.…

Tout savoir sur l’obligation à l'avenant au contrat de travail

Augmentation de salaire, changement de lieu de travail ou d’horaire…autant de modifications que peuvent vivre les salariés. Faut-il forcément un changement du contrat de travail ou un simple avenant suffit ? Cet article devrait vous éclairer.

Tout savoir sur la rétrogradation

La rétrogradation est le fait, pour un travailleur, de devoir renoncer à son poste de travail afin d’en accepter un autre dont les missions, les responsabilités, et forcément la rémunération sont moindres. La rétrogradation peut provenir d’une…

Tout savoir sur la pause déjeuner

La pause-déjeuner est un laps de temps durant lequel le salarié est libre de vaquer à ses occupations personnelles. Le salarié est totalement libre de faire ce qu’il veut, durant sa pause-déjeuner : manger, se reposer, faire des courses, faire du…

Les heures complémentaires, qu'est-ce que c'est ?

Les heures complémentaires sont les heures de travail effectuées par un salarié au-delà de la durée fixée par son contrat de travail initial mais dans la limite de la durée de travail légale en vigueur. Par définition, les heures complémentaires…

Le remboursement des frais kilométriques

Le salarié qui utilise son véhicule personnel pour effectuer des trajets professionnels peuvent bénéficier d'un remboursement des indemnités kilométriques prévues dans le barème annuel de l'administration fiscale.

Le cumul d'emploi chez les fonctionnaires

Le cumul d’emploi chez les fonctionnaires est toujours très compliqué car il existe de très nombreuses possibilités. Le principe édicté par le législateur est le suivant : les fonctionnaires ainsi que les agents non titulaires doivent consacrer…

Le CTP : contrat de transition professionnelle

Le contrat de transition professionnelle (CET) concerne les salariés de certains bassins d’emploi qui vont être licenciés et dont l’entreprise n´a pas l’obligation de leur proposer un congé de reclassement. Ce contrat fait bénéficier la personne…