Aller au contenu principal

Le rapport de stage du bac pro

Les filières de l’enseignement professionnel permettent aux élèves d’acquérir le savoir et les connaissances techniques à l’exercice d’un métier. Le bac professionnel se compose de périodes scolaires où sont dispensés les connaissances théoriques indispensables à l’appréhension du métier. Ces périodes sont ponctuées de stages en entreprise. Chaque stage doit faire l’objet d’un rapport de stage de bac pro, qui sera pris en considération pour le passage de l’examen final.

L’importance du stage

En bac professionnel, les stages en entreprise sont particulièrement importants. Ce sont des temps où l’élève peut enfin mettre en application les connaissances théoriques accumulées sur les bancs de l’école et aussi évaluer leur limitation sur le plan concret. En effet, l’expérience du terrain est indispensable pour que le stagiaire prenne conscience des subtilités du métier pour lequel il s’apprête à passer un examen.

Prendre des notes pendant le stage

Certaines entreprises fournissent un cahier de stage où l’élève devra noter les éléments essentiels de son stage. Si ce n’est pas le cas, un bloc notes suffira. Il est important de garder une trace écrite de chaque journée, des services rencontrés, des missions effectuées, des résultats obtenus, afin de pouvoir décider, au moment de l’élaboration du rapport de stage de bas pro, quels éléments mettre en avant et développer.

Rédaction du rapport

Si l’élève doit fournir un document entièrement original lorsqu’il rédige son rapport de stage de bas pro, il doit aussi suivre un plan bien précis. Tout ceci est codifié et sortir des règles imposées peut découler sur une bien mauvaise appréciation. Le rapport de stage doit comporter en premier lieu un plan (sommaire) qui va détailler les chapitres du document et les pages. La mission la plus intéressante devra être développée ainsi qu’un descriptif détaillé de l’entreprise et de son activité.

Les autres articles

CIF et DIF

Entre CIF et DIF, on peut parfois faire des confusions. En quoi consiste un CIF et en quoi consiste un DIF ? Quelles sont les particularités de chacun ? Quelles en sont les modalités d'obtention ?

Avez-vous pensé à la reconversion professionnelle ?

Alors que le marché de l'emploi va sans doute connaître des mutations profondes (sans doute dans la douleur) en raison de l'épidémie de Covid-19 et de son impact sur l'économie mondiale et française, de nombreux salariés voient leur emploi menacé. On…

La validation des acquis de l'expérience

La VAE (validation des acquis de l'expérience) représente la possibilité pour tous d'obtenir une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) validant des compétences acquises. Ces…

L'astreinte dans la fonction publique

Dans la fonction publique, certains fonctionnaires sont soumis à des astreintes. Ces périodes particulières fonctionnent selon des règles précises et donnent droit à des repos compensateurs ou à des indemnisations.

L'astreinte

L'astreinte est une période particulière durant laquelle l'employé n'est ni en repos ni en période de travail mais doit se tenir à disposition de son employeur afin d'intervenir si ce dernier le contacte. Le salarié doit donc se trouver à son…

Le Fongecif

Quelques rappels sur les notions de Fongecif et de CIF (Congé Individuel de Formation), notions qui peuvent parfois paraître floues pour certains salariés et que nous allons tenter d'aborder d'un point de vue simple et pratique ici.

Le secret professionnel

Le secret professionnel est une obligation dans certains métiers. Il consiste à ne pas dévoiler d'informations sur ce que les personnes soumises au secret apprennent dans l'exercice de leurs fonctions. Seuls certains métiers doivent respecter le…

Le temps de trajet: un temps de travail effectif ?

Vous vous demandez si le temps de trajet domicile-travail est considéré comme du temps de travail effectif et s’il donne, donc, lieu à des indemnisations ? Cet article devrait vous aider à y voir plus clair.