Aller au contenu principal

La validation des acquis de l'expérience

La VAE (validation des acquis de l'expérience) représente la possibilité pour tous d'obtenir une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) validant des compétences acquises. Ces compétences ont pu être acquises au cours d'expériences salariées, non salariées (pour les conjoints d’entrepreneurs, pour les professions libérales par exemple), ou même bénévoles.

Conditions pour accéder à  la validation des acquis de l'expérience

Une durée d'expérience minimale de 3 ans est demandée pour entreprendre une VAE (les périodes de formation ou les stages en milieu professionnel ne sont pas pris en compte dans cette durée minimale).

Il n’y a pas de condition d’âge, ou de niveau de formation, ni de nationalité pour y accéder. Par ailleurs la VAE concerne tous les secteurs d'activités, tous les niveaux d'emploi et de qualification (sauf professions réglementées -santé, sécurité...-). Les certifications, enregistrées au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) sont accessibles par la VAE.

Où s’adresser pour demander une validation des acquis de l'expérience ?

Les PICS (points info conseil VAE) assurent des permanences dans les antennes Pôle Emploi, dans les missions locales, les CIO (centre d'information et d'orientation), les Chambre des métiers et de l'artisanat, les GRETA... voire les mairies pour les plus petites communes. Vous devrez donc vous adresser à l'un de ces organismes pour prendre contact avec les Conseillers en VAE de votre département.

Ces conseillers peuvent vous apporter une aide gratuite pour rechercher les certifications adaptées à votre expérience, rechercher les organismes valideurs, chercher les possibilités de financement. Le site vae.gouv.fr vous donnera la liste des PICS  par région sur cette page.

Ensuite, vous devrez retirer votre dossier de recevabilité de la demande de vae, auprés de l’organisme certificateur ou valideur concerné par votre demande, dont vous trouverez l’adresse auprès de votre PIC. Vous joindrez à ce dossier les pièces justifiant de votre expérience (fiches de paie, extrait K-bis, extrait D1 ..) ou pour les activités bénévoles des attestations signées par deux personnes de l'association ou du syndicat, ayant pouvoir de signature. La décision de recevabilité, si vous l’obtenez, vous permettra de poursuivre la procédure de VAE. Vous pourrez alors réaliser votre dossier de présentation de l'expérience.

Le dossier de présentation de l’expérience

Un accompagnement est proposé pour vous aider à réaliser votre dossier de présentation de l'expérience. Il vous aide aussi à préparer l'épreuve de mise en situation professionnelle et/ou l'entretien avec le jury. La prestation d’accompagnement est assurée par les organismes certificateurs ou valideurs (ou des prestataires habilités).

Validation des acquis de l'expérience par le jury

Votre dossier est soumis à un jury de l’organisme valideur. Il existe deux modes de validation :

  • la validation sur dossier, basée sur l'examen du dossier de présentation de l'expérience, complétée éventuellement par un entretien avec le jury;
  • la validation par une mise en situation professionnelle, qui peut être également complétée par un entretien.

 

Les autres articles

CIF et DIF

Entre CIF et DIF, on peut parfois faire des confusions. En quoi consiste un CIF et en quoi consiste un DIF ? Quelles sont les particularités de chacun ? Quelles en sont les modalités d'obtention ?

Avez-vous pensé à la reconversion professionnelle ?

Alors que le marché de l'emploi va sans doute connaître des mutations profondes (sans doute dans la douleur) en raison de l'épidémie de Covid-19 et de son impact sur l'économie mondiale et française, de nombreux salariés voient leur emploi menacé. On…

La validation des acquis de l'expérience

La VAE (validation des acquis de l'expérience) représente la possibilité pour tous d'obtenir une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) validant des compétences acquises. Ces…

L'astreinte dans la fonction publique

Dans la fonction publique, certains fonctionnaires sont soumis à des astreintes. Ces périodes particulières fonctionnent selon des règles précises et donnent droit à des repos compensateurs ou à des indemnisations.

L'astreinte

L'astreinte est une période particulière durant laquelle l'employé n'est ni en repos ni en période de travail mais doit se tenir à disposition de son employeur afin d'intervenir si ce dernier le contacte. Le salarié doit donc se trouver à son…

Le Fongecif

Quelques rappels sur les notions de Fongecif et de CIF (Congé Individuel de Formation), notions qui peuvent parfois paraître floues pour certains salariés et que nous allons tenter d'aborder d'un point de vue simple et pratique ici.

Le secret professionnel

Le secret professionnel est une obligation dans certains métiers. Il consiste à ne pas dévoiler d'informations sur ce que les personnes soumises au secret apprennent dans l'exercice de leurs fonctions. Seuls certains métiers doivent respecter le…

Le temps de trajet: un temps de travail effectif ?

Vous vous demandez si le temps de trajet domicile-travail est considéré comme du temps de travail effectif et s’il donne, donc, lieu à des indemnisations ? Cet article devrait vous aider à y voir plus clair.