Aller au contenu principal

La demande de médaille du travail - Le guide complet

La médaille du travail récompense les salariés pour leur ancienneté et les services accomplis au cours de leur carrière. Comment recevoir cette distinction ? Sous quelles conditions effectuer une demande de médaille du travail ? Toutes les réponses sont dans cet article.

Les conditions pour obtenir la médaille du travail

Attribuée au nom de la République Française, la médaille du travail présente un caractère honorifique. À ce titre, certaines conditions sont nécessaires pour son obtention.

Les conditions relatives à la personne

La médaille du travail peut être octroyée à toute personne salariée encore en poste ou à la retraite.

La demande de médaille du travail peut être effectuée dès lors que vous avez travaillé en France ou à l’étranger avec un employeur français. En revanche, aucune condition de nationalité n’est exigée quant au demandeur. 

À noter : il est aussi possible de recevoir cette distinction honorifique si le salarié a travaillé hors du territoire français pour un employeur étranger dès lors que l'activité professionnelle a été bénéfique pour la France. Ce cas reste toutefois exceptionnel.

Seuls les salariés pouvant prétendre uniquement à la médaille du travail peuvent l’obtenir. Cela exclut donc plusieurs catégories de personnes. Par exemple, les agriculteurs qui se voient attribuer la médaille d’honneur agricole ou encore les fonctionnaires qui reçoivent des distinctions selon leur branche d’activité (médaille d’honneur de la police nationale, palme académique, ...). Il en est de même pour les magistrats.

En plus d'être accordée après la retraite, la médaille d’honneur du travail peut également être attribuée à titre posthume. Dans ce cas, les conditions suivantes sont nécessaires :

  • un nombre d’années d’ancienneté suffisant ;
  • une demande effectuée dans les cinq années suivant le décès ;
  • être victime d’un accident mortel dans le cadre de ses fonctions (dans un tel cas, aucune condition d’ancienneté n’est requise).

Les conditions relatives à l’ancienneté

Destinée à récompenser les services effectués au cours d’une carrière, la médaille d’honneur du travail est attribuée sous condition d'ancienneté. À ce titre, elle revêt plusieurs échelons :

  • 20 ans d’ancienneté : médaille d’argent
  • 30 ans d’ancienneté : médaille de vermeil
  • 35 ans d’ancienneté : médaille d’or
  • 40 ans d’ancienneté :  grande médaille d’or

À noter que cette ancienneté ne concerne pas un seul employeur. En effet, le calcul peut prendre en compte un nombre illimité d’entreprises (sauf secteur public). En revanche, les périodes de chômage ne comptent pas. Mais ce n’est pas le cas toutes les périodes d’absences, comme :

  • le service national ;
  • le congé maternité ou d’adoption (1 an maximum) ;
  • un stage rémunéré, l’apprentissage, les congés individuels de formations, les congés de conversion, les contrats mis en place par la politique de l’emploi.

Il existe une exception à la non prise en compte des années travaillées dans le secteur public. Cela concerne les retraités ne pouvant plus prétendre à la médaille d'ancienneté. Dans ce cas, ils peuvent effectuer une demande de médaille du travail en incluant la période de travail réalisée dans la fonction publique. Cela permet ainsi de les récompenser pour les services accomplis.

Les exceptions

Par principe, c’est l’ancienneté qui détermine l’attribution de la médaille du travail. Néanmoins, il existe quelques exceptions :

  • les salariés de nationalité française résidant à l'étranger ou dans les DOM-TOM et ayant travaillé hors du territoire métropolitain ;
  • les mutilés du travail connaissant un taux d'incapacité supérieur ou égal à 50 % ;
  • les salariés exerçant une activité dont la pénibilité justifie un départ en retraite anticipée.

Les démarches pour effectuer la demande de médaille du travail

Les démarches pour la demande de la médaille du travail dépendent du lieu de résidence.

Le principe

Les organismes compétents

La demande de médaille du travail est gérée par les organismes suivants :

  • la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) ;
  • la préfecture ;
  • la sous-préfecture.

Selon les règles en vigueur dans votre département, il faudra contacter l’un des organismes susmentionnés. Cela vous permettra de connaître les modalités applicables. À savoir si la demande doit être envoyée par courrier ou en ligne. Dans ce cas, vous pourrez vous adresser directement à ce téléservice.

Les pièces justificatives

Que ce soit en ligne ou par courrier, vous devez préparer les pièces justificatives suivantes :

  • Une photocopie de la pièce d’identité (recto verso).
  • Les photocopies des certificats de travail, et ce, pour chaque employeur. À défaut de certificat, il est possible de fournir une attestation établie par deux témoins et visée par le maire de la commune. Cela permettra de justifier la non-transmission du certificat. 
  • Une attestation récente du dernier employeur.
  • Une attestation des services accomplis dans le cadre du service national ou une photocopie du livret militaire (uniquement pour les personnes ayant accompli le service militaire)
  • Une photocopie du relevé des rentes (uniquement pour les mutilés du travail).

Pour les salariés ou retraités faisant la demande de médaille du travail par courrier, le recueil des actes administratifs s’accompagne également du formulaire cerfa n°11796*01 rempli, daté et signé

Les exceptions

Pour la région du Pas-de-Calais, Paris et à l’étranger, les démarches administratives pour l’obtention de la médaille du travail sont différentes :

  • Pas de Calais : le téléservice compétent est spécifique à la région.
  • Paris : l’envoi du dossier s’effectue auprès du service des décorations de la préfecture de Paris, par téléphone (01 82 52 41 27) ou courriel (pref-info-decorations@paris.gouv.fr)
  • Étranger : l’envoi du dossier pour la demande de la médaille du travail s’effectue auprès de l’ambassade.

La remise de la médaille d’honneur du travail

La médaille du travail étant une distinction décernée par l’État français, la remise de la décoration s’effectue à des jours prédéfinis ;  plus précisément le 1er janvier ou le 14 juillet par arrêté du ministre du Travail.

À cette occasion, le salarié ou le retraité reçoit un ruban ou une rosette accompagné d’un diplôme certifiant les services récompensés.

Dans certains cas, une médaille gravée peut également être transmise. C’est alors aux frais du titulaire ou de l’employeur. Pour cette gravure, il faut envoyer une demande à la Monnaie de Paris ou à un artisan privé.

Par ailleurs, certaines conventions ou accords collectifs prévoient une gratification de la part de l’employeur. Il peut s’agir d’une somme d’argent (non imposable dans la mesure où elle est inférieure à un mois de salaire) ou des congés payés.

Les autres articles

Quelles solutions au quotidien avec votre employeur ?

Même si le droit du travail en France est réputé pour être en faveur du salarié, on se rend compte dans les faits qu'il n'est pas toujours simple d'aller contre son employeur. Méconnaissance du code du travail, peur de ne pas être suffisamment armé,…

Le retour aux événements professionnels en physique après la pandémie du COVID

Entre la pandémie du COVID, les distanciations sociales et l'avènement des conférences en ligne, les événements professionnels physiques semblent sur le déclin. Loin de là ! Même si de nouvelles méthodes facilitent les rencontres entre collègues,…

Comment rester proche de ses collaborateurs même en télétravail ?

La pandémie de Covid-19 et les mesures sanitaires prises pour l’endiguer (confinement, couvre-feu) ont donné lieu à de nouvelles formes de travail. Le recours au télétravail a été rendu obligatoire puis encouragé depuis maintenant plus d’un an. Cette…

La demande de médaille du travail - Le guide complet

La médaille du travail récompense les salariés pour leur ancienneté et les services accomplis au cours de leur carrière. Comment recevoir cette distinction ? Sous quelles conditions effectuer une demande de médaille du travail ? Toutes les réponses…

CIF et DIF

Entre CIF et DIF, on peut parfois faire des confusions. En quoi consiste un CIF et en quoi consiste un DIF ? Quelles sont les particularités de chacun ? Quelles en sont les modalités d'obtention ?

Avez-vous pensé à la reconversion professionnelle ?

Alors que le marché de l'emploi va sans doute connaître des mutations profondes (sans doute dans la douleur) en raison de l'épidémie de Covid-19 et de son impact sur l'économie mondiale et française, de nombreux salariés voient leur emploi menacé. On…

La validation des acquis de l'expérience

La VAE (validation des acquis de l'expérience) représente la possibilité pour tous d'obtenir une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) validant des compétences acquises. Ces…

L'astreinte dans la fonction publique

Dans la fonction publique, certains fonctionnaires sont soumis à des astreintes. Ces périodes particulières fonctionnent selon des règles précises et donnent droit à des repos compensateurs ou à des indemnisations.