Aller au contenu principal

Les tendances du marché immobilier pour 2022

Que ce soit pour du locatif, de la revente ou pour sa résidence principale, investir dans l’immobilier est un placement sûr. Mais pour le rentabiliser, plusieurs critères sont à prendre en compte.

Il va falloir en effet prendre en compte le prix des logements au mètre carré, le montant des loyers, le choix du lieu (ville ou campagne), du type de bien (appartement ou maison, programme neuf ou logements anciens), … Alors pour en savoir plus et concrétiser vos projets, découvrez les tendances du marché de l’immobilier pour 2022.

La fin de la hausse des prix au mètre carré pour 2022 ?

1,13 million, c’est le nombre de transactions immobilières réalisées entre mai 2020 et mai 2021. C’est un record depuis les années 2000. Malgré la pandémie du coronavirus, force est de constater que le marché de l’immobilier français se porte bien.

Et cette tendance a des répercussions sur le prix des appartements et maisons. Déjà depuis 2015, le tarif du mètre carré ne cesse de grimper (+ 2,25 %). Et cela ne semble pas s’arrêter en 2022.

Cependant, il convient de souligner que cette augmentation des prix risque de ralentir par rapport aux années 2019 et 2020 (sur cette année, les agences immobilières ont enregistré une hausse de 4% sur la totalité du territoire).

À l’inverse, 2022 pourrait être marquée par une légère pause dans cette inflation phénoménale, ou plutôt un ralentissement de la hausse. En effet, selon une étude S&P, la croissance des prix de l’immobilier pourrait descendre à 2 %.

Reste à savoir si cette tendance du marché de l’immobilier se confirme en 2022.

À noter : la hausse des prix du mètre carré connaît toutefois de grandes disparités selon les villes. Si les tarifs stagnent pour certains arrondissements de la capitale, les prix ont explosé pour les métropoles de l’ouest, comme Nantes, Rennes ou Angers (jusqu’à 30 % en l'espace de 3 ans).

La stagnation du montant des loyers

À l’inverse, les propriétaires ayant investi dans l'immobilier locatif doivent plutôt s’attendre à une stagnation des loyers.

Avec la loi d’encadrement des loyers, les propriétaires ne peuvent augmenter les tarifs de location comme bon leur semble. Cela concerne principalement les zones tendues. Autrement dit, les grandes villes de France.

À cela s’ajoute la crise du coronavirus qui a réduit le pouvoir d’achat de nombreux Français. Alors pour ne pas impacter davantage leurs économies, le prix moyen des loyers est resté naturellement stable. Ainsi, les loyers n’ont augmenté que de 0,20 % en 2020 et 0,1 % au premier trimestre 2021.

À moins que la conjoncture économique de la France n’évolue de manière spectaculaire, la tendance devrait donc se poursuivre pour 2022.

D’ailleurs, il faut noter que le prix des loyers a également baissé dans plusieurs métropoles françaises. C’est notamment le cas de Paris (– 4,5%), Annecy (– 3%) ou Le Havre (– 1%).

En plus de la stagnation des loyers, les futurs propriétaires investissant dans le locatif doivent prendre quelques précautions. En effet, le chômage, la perte de revenu et autres aléas de la vie sont des risques pouvant entraîner des impayés de loyers. Alors pour s’en prémunir, les propriétaires ont tout intérêt à souscrire une assurance en cas de loyers impayés.

L’exode urbain, une tendance du marché immobilier pour 2022 ?

Outre l’évolution des prix du mètre carré à la hausse et la stagnation des loyers, c’est un véritable bouleversement des modes de vie des Français qui a pu se dessiner avec la pandémie. Et pour cause, les grandes métropoles et leur centre-ville, autrefois très attractifs pour les actifs, sont aujourd’hui fuis par les ménages. Ces derniers s’exilent et déménagent … à la campagne.

D’ailleurs, cela se retrouve au niveau de l’indice des prix du mètre carré. En effet, les villes qui enregistrent les plus fortes hausses sont pour le moins inattendues. Entre Poitiers, Cherbourg-en-Cotentin ou Vannes, les Français ont envie de verdure.

Outre les zones plus rurales, c’est aussi la typologie de logement qui change. Qu’ils soient propriétaires ou locataires, les Français s’orientent de plus en plus vers les maisons, au détriment des appartements.

Cela s’explique notamment par le développement du télétravail. Ce nouveau mode de vie permet de s’éloigner de l’effervescence des grandes villes, tout en profitant des grands espaces.

Même si cette tendance du marché immobilier français se dessine pour 2022, l’appétence pour les grandes villes reste très présente. C’est toujours ici que les richesses se créent. Pour les acquéreurs, il s’agira alors de trouver le bon logement en cas d’investissement locatif.

Le taux des crédits immobiliers toujours aussi bas

Comme pour les années précédentes, les taux de crédit pour l’investissement immobilier devraient rester faibles pour 2022. Mais ces derniers s’accompagnent aussi d’une plus grande frilosité de la part des banques. Elles se montreront donc très exigeantes quant à la solvabilité des emprunteurs et imposeront des conditions de crédit de plus en plus strictes.

Pour investir dans un logement et obtenir un emprunt avec un taux d’intérêt avantageux, il est préférable d’avoir un dossier bien solide. C’est-à-dire, CDI, montant de l’apport personnel minimum 10 %, endettement faible, ….

L’immobilier neuf, une valeur sûre pour un investissement en 2022

Avec le prolongement de la loi Pinel jusqu’en décembre 2022, les investisseurs ont tout intérêt à acheter dans le neuf (que ce soit à travers la construction d’une maison neuve ou d’un appartement neuf). En effet, ce dispositif permet d’obtenir des réductions d'impôt non négligeables pour les propriétaires.

En plus d’une fiscalité avantageuse, l’achat de logements neufs permet également des économies sur les frais de notaires, les travaux à prévoir, la transformation énergétique, etc.

Les autres articles

Les objets publicitaires pour octobre rose

Le cancer du sein est la première cause de décès par cancer pour la population féminine. C’est donc l’ensemble de la population qui est concernée par ce fléau. Et le mois d’octobre est justement l’occasion de communiquer sur la lutte contre le cancer…

Déconfinement : quel plan d’action cybersécurité pour la reprise des activités ?

Le déconfinement, débuté lundi 11 mai en France, va permettre aux organisations d’amorcer une reprise, au moins partielle et progressive de leurs activités. Si la sécurité sanitaire dans les bureaux constitue la principale préoccupation, la sécurité…

Trouver le numéro de TVA intracommunautaire à partir de votre numéro SIREN

Une entreprise ayant son siège social sur le territoire français est immatriculée. Cela signifie, tout comme un véhicule à moteur ou un individu, l’entreprise possède un numéro d’identification qui lui est propre.

Leader Price : Casino a reçu le feu vert de l’Autorité de la concurrence

Le groupe Casino a reçu en décembre le feu vert de l’Autorité de la concurrence pour le contrôle exclusif de deux sociétés qui exploitent principalement des magasins Casino, Franprix et Leader Price à Paris et en région parisienne. Cette opération…

Infonet.fr pour votre veille sur les entreprises françaises ?

Si vous êtes entrepreneur, vous connaissez sans doute Infrogreffe ou encore Societe.com. Leaders dans le secteur des documents juridiques et l’information professionnelle, ces sites ont vu l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché, avec Infonet.fr,…

Les goodies d'entreprise à privilégier pour la période estivale

Proposer des produits et/ou services de qualité ne suffit plus pour faire connaître son entreprise. Pour faire face à la concurrence, tous les moyens sont bons pour se démarquer et innover. Mais pour que l'originalité soit de mise, il faut parfois…

Les tendances du marché immobilier pour 2022

Que ce soit pour du locatif, de la revente ou pour sa résidence principale, investir dans l’immobilier est un placement sûr. Mais pour le rentabiliser, plusieurs critères sont à prendre en compte.