Aller au contenu principal

2020, quelles sont les stratégies d'épargne pour professionnels et particuliers ?

Que vous soyez un professionnel ou un particulier, votre épargne ne sera pas identique. Des offres spécifiques ont été imaginées par les banques pour s'adapter aux moyens et contraintes de chaque épargnant. Voici les éléments qui vous aideront à clarifier ces différences.

 

Épargnes professionnelle & personnelle : de quoi parle-t-on ?

Pour les particuliers, on se référera à l'excédent sur le compte courant en évoquant l'épargne personnelle. C'est ce dernier qu'on placera pour le faire « travailler ». Les professionnels (personnes morales, travailleurs indépendants, agriculteurs…) placeront, quant à eux, leur excédent de trésorerie ou bénéfices commerciaux pour générer du capital supplémentaire. On ne parle donc pas de la même épargne en fonction de la cible.

Il existe aussi plusieurs types d'épargne en fonction des objectifs qu'elle sert. On distingue ainsi :

  • L'épargne logement : on place son épargne pour la faire fructifier à des fins de placement immobilier. C'est le cas des produits comme le CEL ou le PEL.
  • L'épargne retraite : l'excédent est placé pour s'assurer une retraite ou un complément de retraite.
  • L'épargne salariale : un système d'épargne collectif mis en place au sein de différentes entreprises.
  • L'épargne de précaution : l'argent mis de côté à des fins de « matelas financier » mobilisable et utilisable rapidement en cas d'imprévu ou de besoin immédiat.

L'épargne de précaution : une stratégie d'épargne à court terme

C'est un comparatif des outils bancaires mis à disposition des professionnels et des particuliers souhaitant constituer une épargne de précaution dont nous allons parler ici. Cette stratégie d'épargne s'appuie sur un placement à court terme contrairement à l'épargne retraite ou logement.

Pour se constituer une épargne de précaution, professionnels comme particuliers ont besoin que l'argent soit mobilisable rapidement. Cela veut dire que le produit d'épargne de précaution devra présenter entre autres :

  • La possibilité de retirer sans frais (ou avec le moins de frais possible) les liquidités investies
  • Le plus de garanties et de sécurité de placement
  • Une rémunération du capital

Néanmoins, il existe aussi des différences fondamentales entre particuliers et professionnels. Souvent, les professionnels disposeront de fonds bien plus conséquents à placer que les particuliers. Les contraintes ne sont également pas les mêmes pour ces deux publics : le court terme pour les particuliers équivaut à une disponibilité immédiate, ce qui n'est pas le cas pour les professionnels qui peuvent avoir une visibilité de leurs besoins financiers plusieurs mois à l'avance. La gamme de produits proposés sera donc logiquement très différente.

Les placements les plus rémunérateurs sont souvent les plus contraignants et conviennent donc généralement moins aux besoins de l'épargne de précaution.

Le compte épargne : une solution destinée aux particuliers

Pourquoi est-il plutôt destiné aux particuliers ? Parce que pour les professionnels, les conditions sont les mêmes, mais les critères d'éligibilité sont beaucoup plus stricts. Seules les associations loi 1901 à but non lucratif ou les syndicats de copropriété sont éligibles.

Avec pour objectif la constitution d'une épargne de précaution, voici les avantages d'un compte épargne plus destiné aux particuliers.

Flexibilité

Rendement

Illimité

 

Vous pouvez retirer ou verser vos liquidités sans frais associés (contrairement à d'autres placements comme l'assurance-vie).

 

Ainsi, votre épargne de précaution est mobilisable à tout moment (c'est bien le but de ce type d'épargne).

 

Rapporte 0,05% brut par an. L'argent est placé et ne dort plus sur votre compte courant. On fait fructifier son argent tout en conservant la possibilité de pouvoir retirer ce dernier.

 

Imposable au titre de l'IR ou de l'IS le cas échéant.

Le plafond est illimité.

 

1 seule et même personne peut détenir plusieurs comptes épargnes.

Personnalisation

Digitalisation

Simplicité

Possibilité de choisir les montants et la récurrence ou non de vos versements. Si vous souhaitez l'alimenter régulièrement, vous pouvez par exemple paramétrer un virement automatique en début ou en fin de mois.

La souscription en ligne à ce type de contrat est généralement possible pour que vous puissiez facilement y avoir accès.

Vous n'aurez ainsi pas forcément besoin de prendre un rendez-vous en agence avec votre conseiller.

Petite mise de départ (dès 10€). Pas besoin donc d'un apport conséquent pour ouvrir ce type de placement de votre épargne personnelle.

 

Vous n'êtes pas obligé d'être résident fiscal en France.

 

Particuliers et épargne : panorama actuel des placements

Pour commencer, voici un tableau récapitulatif des différents placements destinés aux particuliers.

 

Compte épargne

Livret A

LDD

Livret jeune

Rémunération

0,05% bruts

0,75%

0,75%

1,25%

Plafond

Illimité

22 950€

12 000€

1 600€

Minimum à l'ouverture

10€

10 €

15€

10€

Versements réguliers

Libres avec un minimum par versement (possibilité de calibrer un virement automatique)

Libres avec un minimum par versement (possibilité de calibrer un virement automatique)

Libres avec un minimum par versement (possibilité de calibrer un virement automatique)

Libres avec un minimum par versement (possibilité de calibrer un virement automatique)

Durée

Illimitée

Illimitée

Illimitée

Jusqu'à 25 ans

Fiscalité

Brut (soumis à l'IS ou à l'IR)

Net d'impôt

Net d'impôt

Net d'impôt

Éligibilité

Personne physique ou morale sans but lucratif

Toute personne physique

Contribuable

Toute personne physique de l'âge susmentionné

Résidence fiscale

Non obligatoire

Non obligatoire

Obligatoire

Obligatoire

Détention

Illimitée

1

1 (2 par foyer fiscal)

1

Placer sa trésorerie professionnelle : quelles solutions ?

Pour les professionnels, plus d'outils sont mis à disposition.

 

Dépôt à terme/Comptes à Terme (CAT)

OPC (organisme de placement collectif) de trésorerie

Bons à moyen terme négociables / Certificat de dépôt

Livret A professionnel

Compte épargne pro

Rémunération

En fonction du taux du marché, du montant et de la durée du placement

(taux fixes ou progressifs).

Risques de fluctuation du marché. Définie selon le contrat.

Connue dès la signature. Assurée.

Rémunération annuelle (à des taux fixés par le contrat)

0,05%

Plafond

Illimité

N/A

N/A

Illimité

Illimité

Minimum à l'ouverture

Variable en fonction des offres (de 100€ à 7 500€)

Oui en part

Dès 150 000€

Minimum de 10€. Varie en fonction des offres

Minimum de 10€. Varie en fonction des offres

Durée

De 1 mois à 3 ans.

Possibilité de renouvellement à chaque fin de contrat.

6 mois minimum

Court terme : > ou égal à 1 an

Moyen/long terme : < 1 an

CDN (contrat de dépôt négociable) : entre 1 jour et 1 an

BMTN (bon à moyen terme négociable) : >1 an

Illimitée

Illimitée

Éligibilité

Personne physique ou morale

Personne physique ou morale

Personne physique ou morale

Entrepreneurs individuels

Réservé associations loi 1901 à but non lucratif + syndicats de copropriété

Fiscalité

IR ou IS (pas de prélèvements sociaux)

Fiscalité propre.

IR & prélèvements sociaux

IR sur les intérêts perçus

IS à 24%

Interruption avant échéance

Possible (sorties anticipées).

N/A

Possible (cession et rachat).

Oui, retraits libres.

Oui retrait libre, minimum de solde à respecter.

Clôture à tout moment.

 

Le dépôt à terme ou CAT : l' «équivalent» pro du compte épargne

Pour une stratégie d'épargne de précaution professionnelle, ce sont les comptes à terme qui se rapprochent le plus de la solution du compte épargne en termes de flexibilité.

En effet, les placements boursiers en OPC (sicav ou OPCVM) immobilisent l'épargne pendant au moins 6 mois. Si vous souhaitez pouvoir débloquer l'argent rapidement, alors ces solutions ne sont pas adaptées à vos besoins. De nombreux frais (gestion, entrée) y sont aussi associés. Les livrets A pro sont réservés aux entrepreneurs individuels donc les entreprises ne pourront pas y faire appel. Les bons à terme présentent beaucoup d'avantages, mais requièrent un versement initial très important.

Les dépôts à terme bénéficient d'un plafond illimité, d'un versement initial relativement faible, d'une rémunération assurée et vous pouvez récupérer les liquidités investies si besoin est (attention aux pénalités applicables néanmoins).

Et vous, quelle est votre stratégie d'épargne ? Avez-vous déjà fait l'expérience de ces outils de placement ?

Les autres articles

La remise gracieuse

La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille et certains aléas imprévisibles ou insurmontables, comme la perte d'un emploi ou un décès, peuvent occasionner une diminution drastique des revenus d'un foyer et une incapacité à s'acquitter de ses…

La fiscalité de l’assurance vie en 2019

La fiscalité de l'assurance vie a beaucoup évolué ces dernières années : flat tax, augmentation de la CSG et des prélèvements sociaux. Difficile de s'y retrouver et pourtant l'assurance vie resterait le placement « préféré » des français avec plus de…

Investissement locatif dans l'immobilier neuf : quels avantages ?

Tout ce que vous voulez savoir sur l'investissement locatif dans l'immobilier neuf avec ses avantages, et son intérêt.

Faire construire une maison neuve pour investir en loi Pinel

L’investissement immobilier en loi Pinel est souvent assimilé à l’achat d’un appartement neuf et pourtant, il est également possible d’investir en loi Pinel en faisant construire une maison individuelle. Bien que peu pratiquée, cette alternative est…

Dégrèvement des impôts locaux

Que signifie dégrèvement des impôts locaux ? Ce terme un peu barbare, concerne dans les faits la taxe d'habitation et la possibilité pour le contribuable de bénéficier d'allègements, c'est à dire une déduction dans le paiement de votre…

Crédit à la consommation et réduction d'impôts : possible ?

Alors que l'actualité autour de l'impôt est brûlante avec le passage au prélèvement à la source (notez au passage que si vous faites partie des "chanceux" ayant reçu un virement pour un crédit d'impôts, il est possible que vous ayez à le rembourser…

Qu'est-ce que le trading social ?

On a vu fleurir le terme depuis quelques années déjà un peu partout dans le domaine du trading : le trading social ! Mais au-delà de la simple définition que peut en donner Wikipedia, qu'est-ce qui se cache derrière ce terme et qu'est-ce que cela…

Revenus fonciers, déclaration cerfa 2044

La déclaration 2044 des revenus fonciers est obligatoire dans trois cas : si vous êtes exclus (franchissement du seuil) du micro foncier, si vous avez optez pour une imposition basée sur le réel, si le montant des revenus fonciers annuel est…