Aller au contenu principal

Les tests psychotechniques lors d’un recrutement

Lors d’un entretien d’embauche, le candidat peut être amené à passer des tests psychotechniques. Les DRH ou les cabinets de recrutement utilisent cette méthode pour évaluer la personnalité et les aptitudes globales de leur futur employé. Bien entendu ces tests ne remplacement pas l’expérience, le C.V. et l’entretien mais les corroborent.

Comment se présentent les tests psychotechniques ?

Les tests psychotechniques permettent d’évaluer certaines aptitudes du candidat comme la logique, la spatialisation, la réactivité. On retrouve trois types de tests psychotechniques :

  • les tests de connaissances : ils portent sur la culture générale, l’orthographe et les mathématiques
  • les tests mémoriels : le but est de juger la capacité à mémoriser les images, les sons et les chiffres
  • les tests d’intelligence : ils permettent d’évaluer la capacité logique, d’analyse, la rapidité du raisonnement, l’aptitude à résoudre des problèmes…


Les tests sont présentés généralement sous forme d’exercices ludiques avec des dominos, des lettres ou des chiffres. Le but est de continuer des suites logiques, de trouver l’intrus ou le point commun dans un laps de temps donné. Les résultats sont à transmettre à l’écrit ou à formuler à l’oral, mais il existe de plus en plus des versions informatisées.

Comment se préparer aux tests ?

Bien réussir un test psychotechnique demande 3 qualités principales : l’intelligence, la concentration et la rapidité.

Pour bien se préparer aux tests, il ne faut pas hésiter à faire des exercices. L'entrainement du cerveau est une des règles de réussite, telle une préparation sportive. Pour cela, il existe de nombreux modèles que l’on peut trouver sur le web ou dans des livres.

Conseils pour mettre toutes les chances de son côté

Tout d’abord, il faut bien suivre les consignes qui sont données oralement par le recruteur ou qui sont notées sur le document.

Il ne faut pas se focaliser sur le temps, mieux vaut se concentrer sur le test que sur la montre ! Le but étant d’avoir le meilleur score, il est déconseillé de passer trop de temps sur chaque question, l'intérêt est de répondre à un maximum de questions. A la fin du test, s’il reste du temps, vous pourrez essayer de compléter les questions laissées sans réponse. Cette stratégie paraît logique mais le jour J on peut perdre ses moyens.

Important : il faut penser à se munir de feuilles, de stylos en état de marche, voire d’une calculatrice, ce serait dommage d’échouer à cause d’un problème technique !