Aller au contenu principal

Le questionnaire d'entretien d'embauche

Le questionnaire d’entretien d’embauche sert à analyser le profil du candidat à l’emploi mais aussi à confirmer ou infirmer les déclarations faites sur le curriculum vitae ou sur la lettre de motivation comme les diplômes et les expériences. L’entretien d’embauche peut être mené par le directeur des ressources humaines qui est particulièrement aguerri à l’analyse psychologique et qui saura poser les questions pertinentes.

 

Le questionnaire d’entretien d’embauche

De nombreuses questions ambigües ou pointues dans leur pertinence peuvent être posées au candidat qui vient passer son entretien d’embauche. Ce questionnaire sert non seulement à analyser le profil du candidat, à évaluer sa bonne foi, sa conscience de son environnement, ses aptitudes, mais également à tenter de le mettre en difficulté afin de mesurer ses réactions face au stress et à la pression.

 

Les questions pièges du questionnaire d’entretien d’embauche

Parmi les questions pièges du questionnaire d’entretien d’embauche, le recruteur peut simplement demander au candidat de parler de lui-même. Cette question anodine doit refléter la capacité du candidat à prendre du recul sur ses actions, tant au niveau professionnel que personnel, et lui laisse la possibilité de se mettre en valeur sur une réponse libre.

Le recruteur peut aussi souvent poser la question tranchée : « savez vous dire non ? ». Le candidat aura du préparer une réponse originale et personnelle au préalable, car se retrouver, en entretien, face à cette interrogation, le silence ne doit pas envahir la pièce. Le recruteur veut il quelqu’un de malléable ? Ou quelqu’un de caractère ? Dire non peut poser des problèmes à l’entreprise, mais un employé incapable d’affirmer se position l’est aussi.

Bien sûr, le rayon des loisirs et des passions pourra être largement abordé car ces domaines indiquent la personnalité profonde du candidat, sa motivation dans la vie, et son goût pour l’activité.