Aller au contenu principal

Le questionnaire d'entretien d'embauche

Le questionnaire d’entretien d’embauche sert à analyser le profil du candidat à l’emploi mais aussi à confirmer ou infirmer les déclarations faites sur le curriculum vitae ou sur la lettre de motivation comme les diplômes et les expériences. L’entretien d’embauche peut être mené par le directeur des ressources humaines qui est particulièrement aguerri à l’analyse psychologique et qui saura poser les questions pertinentes.

 

Le questionnaire d’entretien d’embauche

De nombreuses questions ambigües ou pointues dans leur pertinence peuvent être posées au candidat qui vient passer son entretien d’embauche. Ce questionnaire sert non seulement à analyser le profil du candidat, à évaluer sa bonne foi, sa conscience de son environnement, ses aptitudes, mais également à tenter de le mettre en difficulté afin de mesurer ses réactions face au stress et à la pression.

 

Les questions pièges du questionnaire d’entretien d’embauche

Parmi les questions pièges du questionnaire d’entretien d’embauche, le recruteur peut simplement demander au candidat de parler de lui-même. Cette question anodine doit refléter la capacité du candidat à prendre du recul sur ses actions, tant au niveau professionnel que personnel, et lui laisse la possibilité de se mettre en valeur sur une réponse libre.

Le recruteur peut aussi souvent poser la question tranchée : « savez vous dire non ? ». Le candidat aura du préparer une réponse originale et personnelle au préalable, car se retrouver, en entretien, face à cette interrogation, le silence ne doit pas envahir la pièce. Le recruteur veut il quelqu’un de malléable ? Ou quelqu’un de caractère ? Dire non peut poser des problèmes à l’entreprise, mais un employé incapable d’affirmer se position l’est aussi.

Bien sûr, le rayon des loisirs et des passions pourra être largement abordé car ces domaines indiquent la personnalité profonde du candidat, sa motivation dans la vie, et son goût pour l’activité.

Les autres articles

Exemple de lettre de motivation pour un stage

Le stage en entreprise est une période très importante dans un cursus scolaire. Il permet de se familiariser avec le monde professionnel tout en mettant en pratique les enseignements reçus tout au long de la formation en école. Pour trouver…

Trouver un stage étudiant

Vous voulez connaître toutes les astuces pour trouver un stage étudiant? Voici donc quelques conseils simples à destination des étudiants, pour trouver un stage, quelle que soit la période, le secteur d'activité, et votre expérience, et surtout pour…

La loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l'emploi

Promulguée le 14 juin 2013, soit il y a déjà plus de 2 ans maintenant, la loi sur la sécurisation de l'emploi qui a transposé l'Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 propose des réponses concrètes pour les salariés et les…

Toujours plus de solutions pour la recherche d’emploi dans l’informatique

Tous nos conseils pour vous aider à trouver un emploi en France, grâce aux multiples solutions, en ligne ou non, à votre disposition.

Rédiger une introduction de rapport de stage

Une bonne introduction de rapport de stage doit orienter l'examinateur dans sa lecture de votre travail, en particulier en énonçant la problématique de votre rapport de stage.

Quelques conseils utiles pour votre entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est une phase stressante et délicate du processus de recrutement. Certains candidats perdent leurs moyens, d’autres sont excellents. Voici trois conseils pratiques pour éviter les déconvenues et vivre au mieux cette expérience.

Préparer un entretien d'embauche

Vous avez postulé. On vous a appelé. Le plus dur commence : l’entretien d’embauche, un des moments probablement les plus stressants de votre vie. Et pourtant, ce n’est pas si compliqué, il suffit de bien s’y préparer. Voici quelques conseils de base.

Non recrutement des personnes handicapées: amendes pour les entreprises réfractaires

L'obligation d'emploi des personnes handicapées inscrite dans la loi du 10 juillet 1987, concerne les entreprises  employant au moins 20 salariés. Celles-ci doivent employer au moins 6% de travailleurs handicapés.