Aller au contenu principal

La déclaration de non-condamnation : pour quoi faire ?

La déclaration de noncondamnation est une déclaration sur l'honneur. Elle ne fait donc pas l'objet, au moment de sa rédaction d'une recherche par une administration compétente. C'est une déclaration très simple à remplir qui est demandée lorsqu'une personne va exercer certaines activités commerciales. Réflexions et impacts de ce document dans les lignes suivantes.

Une déclaration sur l'honneur

La déclaration de non-condamnation est donc une déclaration que la personne concernée va remplir en son âme et conscience, qui comporte très peu de détails en fait. Il faudra déclarer son identité et son adresse physique réelle (pas de poste restante ou de BP), pour les femmes mariées, il est nécessaire d'indiquer d'abord le nom de naissance et après le nom de mariage et non pas l'inverse comme dans beaucoup de formulaire CERFA. Il faudra également indiquer sa date de naissance ainsi que son lieu de naissance. Pour finir la déclaration, la personne concernée devra indiquer sa filiation, c'est à dire le nom et prénom de son père et le nom et prénom de sa mère. Daté et signé, ce document prend une valeur certaine ou relative car il ne faut pas oublier son fondement.

A quoi sert-il ?

La déclaration de non-condamnation est généralement demandée lorsqu'une personne va exercer des fonctions liées à la gérance d'une entreprise, des personnes qui de part leur position seraient amenées à engager des fonds. La non-condamnation concerne les condamnations inscrites dans le casier judiciaire au bulletin n°2. Il s'agit de l'article A123-51 du Code du Commerce qui fait une description trés complète de toutes les situations professionnelles où un extrait du bulletin b2 peut être demandé. Ce document sert essentiellement à prouver que vous êtes apte à exercer certaines activités et opérations liées à la vie d'une entreprise. Etant donné le formalisme très rudimentaire de ce formulaire, chaque centre de formalités des entreprises a sa mouture ou presque.

Les autres articles

Exemple de lettre de motivation pour un stage

Le stage en entreprise est une période très importante dans un cursus scolaire. Il permet de se familiariser avec le monde professionnel tout en mettant en pratique les enseignements reçus tout au long de la formation en école. Pour trouver…

Trouver un stage étudiant

Vous voulez connaître toutes les astuces pour trouver un stage étudiant? Voici donc quelques conseils simples à destination des étudiants, pour trouver un stage, quelle que soit la période, le secteur d'activité, et votre expérience, et surtout pour…

La loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l'emploi

Promulguée le 14 juin 2013, soit il y a déjà plus de 2 ans maintenant, la loi sur la sécurisation de l'emploi qui a transposé l'Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 propose des réponses concrètes pour les salariés et les…

Toujours plus de solutions pour la recherche d’emploi dans l’informatique

Tous nos conseils pour vous aider à trouver un emploi en France, grâce aux multiples solutions, en ligne ou non, à votre disposition.

Rédiger une introduction de rapport de stage

Une bonne introduction de rapport de stage doit orienter l'examinateur dans sa lecture de votre travail, en particulier en énonçant la problématique de votre rapport de stage.

Quelques conseils utiles pour votre entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est une phase stressante et délicate du processus de recrutement. Certains candidats perdent leurs moyens, d’autres sont excellents. Voici trois conseils pratiques pour éviter les déconvenues et vivre au mieux cette expérience.

Préparer un entretien d'embauche

Vous avez postulé. On vous a appelé. Le plus dur commence : l’entretien d’embauche, un des moments probablement les plus stressants de votre vie. Et pourtant, ce n’est pas si compliqué, il suffit de bien s’y préparer. Voici quelques conseils de base.

Non recrutement des personnes handicapées: amendes pour les entreprises réfractaires

L'obligation d'emploi des personnes handicapées inscrite dans la loi du 10 juillet 1987, concerne les entreprises  employant au moins 20 salariés. Celles-ci doivent employer au moins 6% de travailleurs handicapés.