Aller au contenu principal

Conseils pour la prolongation du congé maternité

Votre congé maternité touche bientôt à sa fin, et vous ne vous sentez pas encore prête pour reprendre le chemin du travail ? De nombreuses pistes existent pour prolonger le congé, il faut juste savoir saisir la bonne. Mais avant d’évoquer les différentes possibilités, rappelons la durée du congé maternité. 

Quelle est la durée du congé maternité en France ?

Le congé maternité est composé d’un congé prénatal et d’un congé postnatal. Sa durée dépend du nombre d’enfants dont dispose la salariée. 

Il est défini par le Code du Travail et peut varier en fonction du nombre d’enfants déjà présents dans la fratrie :

  1. Lors de la naissance du 1er enfant, la salariée a droit à 16 semaines : 6 semaines avant l’accouchement et 10 semaines après. 
  2. Si la salarié a déjà un enfant et attend le deuxième, le congé maternité est de 26 semaines : 8 semaines avant l’accouchement et 18 après.
  3. S’il s’agit d’une naissance de jumeaux, le congé maternité passe alors à 34 semaines : 12 semaines avant et 22 semaines après ;
  4. Enfin, s’il s’agit d’une naissance multiple supérieure à deux, la durée est la suivante : 46 semaines pour des triplés. 

Comment prolonger le congé maternité ?

Il existe plusieurs possibilités qui permettent à la salariée de prolonger son congé maternité si elle le désire, voici quelques-unes :  

  • Le congé maladie postnatal : ce type de congé permet à la salariée de bénéficier de 4 semaines supplémentaires après l’accouchement. Il est prescrit par le médecin aux salariées qui ont eu un accouchement difficile (césarienne) ou bien en cas de dépression post-partum. Durant son congé maladie post-natal la salariée est obligée de rester à la maison, des contrôles de la sécurité sociale peuvent être effectués. 
  • Les congés payés : durant son congé maternité la salariée à continuer à cumuler ses jours de congés : 2,5 jours par mois. Si elle le désire, elle peut profiter de ses congés payés pour prolonger son congé postnatal. Mais attention, à son retour elle ne pourra plus avoir de congés, du moins pas avant 6 mois. 
  • Le congé parental : la salariée peut demander un congé parental d’une durée maximale de 6 mois après son accouchement du premier enfant et de 1 an pour le deuxième, le troisième, etc. Cette durée peut être prolongée au-delà de 6 mois et jusqu’aux trois ans de l’enfant, mais sans aucune indemnité financière. 

Le cas des congés payés

Après votre congé maternité, sachez que de nombreuses dispositions vous protègent et vous permettent de ne pas perdre vos congés accumulés (voire de les poser à votre retour si cela est possible).

Vous bénéficiez également d’une visite médicale de reprise de travail qui doit permettre de vérifier si votre environnement de travail est adapté à votre situation et votre santé. Imaginons que vous souffriez de douleurs lombaires suite à votre grossesse et que votre emploi nécessite de porter des charges plutôt lourdes, il est possible que votre poste soit aménagé ou que vous soyez dispensé de certaines tâches pouvant aggraver votre pathologie.

La demande de congés payés

Les congés payés ayant continué d’être accumulés lors de votre congé maternité, vous pouvez bien entendu les poser lors de votre retour. Certes, ils peuvent être refusés (les conditions d’acceptation étant les mêmes que lors d’une demande de congés classique) mais on ne peut vous retirer des jours au titre de votre congé maternité.

Pour en faire la demande, il vous suffit de passer par le process habituel au sein de votre entreprise. Soit par une demande écrite (en remplissant un formulaire type résumant la demande de congé), soit en passant par un logiciel de gestion des congés (en savoir plus sur ce type de logiciels ici).

Enfin, sachez également que vous ne pouvez être licenciée dans les 10 semaines après votre retour au travail et que la salariée de retour au travail a le droit à un entretien professionnel. L’occasion de faire le point sur sa situation et pourquoi pas de faire évoluer son poste !

Les autres articles

Le congé parental de la caf

Vous avez décidé de prendre un congé parental pour pouvoir vous occuper de votre enfant, c'est un droit tout à fait légal et la caisse d'allocations familiales vous accordera une indemnisation. Pour y prétendre, il faut cependant avoir deux enfants à…

Tout savoir sur les RTT

La réduction du temps de travail (RTT) a été mise en place après la promulgation des lois Aubry de 1998 et de 2000. Elle a fait passer le temps de travail de 39 à 35 heures hebdomadaires. Ce dispositif a obligé les entreprises a faire de nombreux…

La gestion des temps de travail : un enjeu pour les entreprises ?

La question posée dans le titre de cet article est légitime et des milliers d'entreprises se la posent chaque année. Dès que le nombre de salariés commence à grimper, la gestion du temps de travail via Excel ou en système D ne suffit plus et peut…

Modèle de demande de congé paternité

Depuis l'année 2002, les pères ont également droit à un congé lors de la naissance ou de l'adoption de leur enfant. Pour l'obtenir, ils doivent en faire la demande auprès de leur employeur en envoyant une lettre recommandée.

L'indemnité en cas d'arrêt maladie

La principale indemnité en arrêt maladie est l’indemnité journalière versée par la caisse primaire d’assurance maladie. Toutefois, en complément peut être versée une indemnité compensatrice de perte de salaire à la charge de l’employeur.

L'indemnisation en arrêt maladie

L’indemnisation en arrêt maladie se constitue de deux sources principales : les indemnités journalières versées par la caisse primaire d’assurance maladie et l’indemnité compensatrice de perte de salaire. Chacune des ces indemnisations en cas d'arrêt…

Les vacances scolaires

Les vacances scolaires peuvent être différentes en fonction de la zone géographique à laquelle appartient un enfant. Quelles sont les dates des vacances pour l'année 2012/2013 ? Voici l'ensemble du calendrier de l'Education nationale en fonction des…

Les droits aux congés payés

Nous nous proposons ici de détailler dans quelles conditions le salarié peut utiliser ses droits au congés payés : à quelles périodes  prendre ses  congés payés, compte épargne-temps, ordre des départs en congé. Pour plus de détail sur le calcul du…