Aller au contenu principal

La prime panier

La prime panier, présente dans de nombreuses entreprises, est une indemnité de restauration allouée à certains employés lorsqu'ils doivent prendre leur repas sur leur lieu de travail et ne peuvent donc rentrer déjeuner à leur domicile.

Bénéficiaires de la prime panier

Cette indemnité de restauration est généralement versée aux salariés ne pouvant pas se rendre à leur domicile afin de prendre leur repas à cause de leurs horaires ou de l'éloignement de leur lieu de travail.

Autrefois, il existait deux types de primes: la prime panier de jour et la prime panier de nuit. Elles ont été fusionnées et bénéficient de la même indemnité de restauration.

Le prime panier s'adresse aux employés travaillant en équipe, en horaires de nuit, en travail continu ou encore en horaires décalés et qui n'ont pas la possibilité de rentrer à leur domicile afin de se restaurer.

Les conditions d'obtention de la prime panier dépendent de la convention collective de l'entreprise. Néanmoins, certains secteurs comme celui du BTP prévoient toujours une prime panier pour les salariés travaillant la nuit.

La prime de panier attribuée à l'employé doit obligatoirement figurer sur le feuille de paie.

Les exonérations de la prime panier

La prime panier entre dans la catégorie des frais professionnels. Elle peut donc, à ce titre et sous certaines conditions, être déduite des impôts et exonérée de cotisations sociales. La prime de panier est de 5,90€ maximum lorsque le salarié se restaure sur son lieu de travail à cause de ses horaires décalés.

Lorsque le salarié ne se restaure ni à son domicile et ni dans les locaux de l'entreprise, il peut bénéficier d'une prime panier de 8,40€ maximum. C'est notamment le cas de salariés travaillant sur des chantiers de construction.

La prime de panier n'entre pas dans la calcul de l'indemnité dans le cadre d'un licenciement du salarié.