Aller au contenu principal

La lettre d'augmentation de salaire

Lorsqu’un salarié désire bénéficier d’une majoration de ses revenus de façon légitime, de par des performances en adéquation avec les attentes de l’entreprise, il peut formuler sa requête par le biais d’une lettre d’augmentation de salaire. Cette lettre devra reprendre point par point les motifs de la demande d’augmentation de salaire et user d’un ton courtois.

La lettre de demande d’augmentation de salaire

Une lettre d’augmentation de salaire reprend, comme toute correspondance, les adresses de l’expéditeur et du destinataire, ainsi que le lieu de rédaction de la lettre et sa date.

Ensuite, il conviendra, pour le salarié, de préciser son poste et son ancienneté ainsi que, s’il le désire, son avis personnel sur le poste qu’il occupe.

Vient alors l’argumentaire légitime que la lettre demande d’augmentation de salaire. Le salarié devra reprendre des chiffres statistiques fournis par l’entreprise, qu’ils soient financier ou sur un nombre de pièces de production, afin de justifier de bons taux d’objectif dans l’emploi et ainsi motiver sa demande.

Celle-ci pourra porter sur les derniers trimestres, ou sur l’année écoulée, mais devra toujours être exact pour ne pas que l’employé soit pris à défaut.

Au terme de la lettre de demande d’augmentation de salaire, l’employé demande à l’employeur de bien vouloir lui accorder d’un entretien afin de discuter plus concrètement de cette augmentation.

Les montants demandés sur la lettre d’augmentation de salaire

La lettre d’augmentation de salaire peut faire figurer ou non une somme correspondante à la nouvelle rémunération espérée. Cette somme, définie par le salarié demandeur, doit être en cohérence avec le marché de l’emploi mais également avec les chiffres de l’entreprise.

Un employeur dont les affaires marchent mal peut refuser une augmentation de salaire à un employé qui le mériterait pourtant. Parler en % sera un bon moyen d’introduire le montant de l’augmentation désirée.