Aller au contenu principal

CSG et CRDS non déductible: le point en 2013

La CSG et la CRDS  (contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale) font partie des taxes inhérentes à la CET, contribution économique territoriale. Une partie du taux de la CSG compte pour l’imposition annuelle des revenus, elle est non déductible, tandis qu’une autre partie peut être déduite. Petit tour de la complexité de calcul de ces taxes.

Des charges qui comptent

La contribution sociale généralisée et la contribution au remboursement de la dette sociale font partie du dispositif de taxes de la contribution économique territoriale. La CSG et la CRDS 2013 sont prélevées sur les salaires, à la source, mais comptent tout de même en partie dans le calcul du net imposable à déclarer annuellement lors de la déclaration commune de revenus. Un barème existe pour faire la différence précise entre la part déductible et la part non déductible.

A vos calculettes

Le taux général de la CSG est à 7,5 % sur un montant équivalent à 98,25 % du salaire brut. Ce taux s’applique aux revenus d’activité salariée et aux accessoires. Ce taux est déductible de l’impôt sur le revenu à hauteur de 5,1 %. La part de CSG non déductible 2013 est de 2,4 %. Les allocations de préretraite sont aussi soumises au taux de 7,5 % mais leur part déductible est plus faible car elle représente 4,2 %. Ce qui nous donne une CSG non déductible à hauteur de 3,3 %. Les allocations chômage sont taxées au taux de 6,2 % (saufs cas exceptionnels à 3,8 %) et la part déductible est de 3,8 %. La part non déductible s’élève donc à 2,4 % (ou 0 %). Il est bon de retenir que la CRDS 2013 est entièrement non déductible. Son taux d’application unique est de 0,5 % pour tous les revenus.

Les autres articles

La prime de panier 2012

La prime de panier 2012 est une indemnité destinée à compenser les frais engagés par les salariés qui se voient contraints de manger sur leur lieu de travail pour des raisons d’éloignement ou d’horaires décalés et dont l’entreprise ne propose aucun…

La retenue sur salaire

La retenue sur salaire permet au chef d'entreprise de déduire une partie du salaire à un employé sur sa feuille de paie. Cette pratique a lieu dans des situations très précises et elle est sujette à une réglementation très stricte.

La participation des salariés

La participation des salariés doit obligatoirement être mise en place dans les entreprises comptant de plus de 50 employés. Ce dispositif permet aux employés de recevoir une partie des bénéfices réalisés par la société.

URSSAF & RSI : quelles différences ?

L'URSSAF et le RSI sont tous deux des organismes collecteurs de charges sociales. La principale différence que l'on relève immédiatement est que l'URSSAF s'adresse aux salariés et le RSI aux indépendants. Pour aller plus loin, en quelques mots voilà…

Salaire de la nounou

Les nounous sont rémunérées selon les clauses définies dans la convention collective des assistantes maternelles. Pour calculer le salaire d'une nounou, il faut prendre en compte plusieurs éléments comme la rémunération de base et plusieurs types…

Rémunération: la définition

Par rémunération on entend le versement d’une somme d’argent en contrepartie d’un travail réalisé. La somme d’argent correspondant à un salaire est définie avant la réalisation du travail et fait partie intégrante du contrat de travail. La…

Qu'en est-il de mon salaire en cas d'arrêt maladie ?

Pas facile de s'y retrouver entre les périodes de carence, les caisses primaires, les mutuelles, la prévoyance, etc. Essayons de défricher les quelques points importants à connaître lorsque l'on est contraint de prendre des congés maladie.

Quelle est la majoration des heures sup ?

Les heures supplémentaires représentent, pour un grand nombre de salariés, l’opportunité de pouvoir percevoir un bien meilleur salaire à la fin de mois que leur rémunération de base. Même si la défiscalisation des heures supplémentaires a pris fin,…