Aller au contenu principal

L'aide au logement en 2014

Vous êtes locataire et vos moyens sont limités ou vous venez d’acquérir un logement par le biais d’un prêt ? Sachez que vous pouvez bénéficier d’une aide au logement. Voici ce qu’il faudra savoir pour en profiter et les nouveaux montants appliqués en 2014.

Tout d’abord il est à savoir qu’il n’y a pas un seul type d’aide au logement, mais trois, qui sont:

L’Aide personnalisée au logement (Apl)

Peut bénéficier de l’aide personnalisée au logement toute personne ayant pour résidence principale une maison ou un appartement, qui fait l’objet d’une convention avec l’Etat, tels que : HLM, Cités universitaires, etc. Cette aide est destinée également aux nouveaux propriétaires de logements neufs ou d’occasions qui ont contracté un prêt conventionné, un prêt d’accession sociale ou bien un prêt aidé d'accession à la propriété.

L’année 2014 apporte finalement peu de changement, voire plutôt de mauvaises nouvelles pour les bénéficiaires de l'APL, puisque les montants ont été gelées pour 2014 sur l'autel des économies. Il n'y aura donc pas de hausse des APL cette année au 1er janvier, et on repart donc sur les montants de 2013, disponibles ci-dessous par zone :

  • Zone 1 : Ile de France

Le montant d’aide pour les locataires est de 290,96 € pour une personne seule, 350,92 € pour un couple, 391,61 € pour un ménage avec une personne à charge. Un supplément de 57,53 € est appliqué à toute personne supplémentaire à charge.

Le montant d’aide aux propriétaires emprunteurs d’un prêt est comme suit : 366,26 € pour une personne seule, 441,85 € pour un couple, 517,44 € pour un ménage avec une personne à charge et 75,58 € pour toute personne à charge supplémentaire.

  • Zone 2 : La Corse et les agglomérations de 100 000 habitants et plus 

L’aide attribuée aux locataires est comme suit : 253,58 € pour une personne seule, 310,38 € pour un couple, 349,26 € pour un ménage avec une personne à charge et un supplément de 50,83 € pour toute personne supplémentaire.

L’Apl pour les propriétaires emprunteurs est la suivante : 326,86 € pour une personne seule, 393,400 € pour un couple, 459,97 € pour un ménage avec une personne à charge et 66,55 € pour toute personne supplémentaire à charge.

  • Zone 3 : les agglomérations de moins 100 000 habitants 

L’aide personnalisée au logement de la zone 3 est de 237,670 pour un locataire seul, de 288,120 € pour un couple, de 232,05 € pour un ménage avec personne à charge. Un supplément de 46,30 € est ajouté à toute personne de plus.

Pour les propriétaires, le montant de l’aide est de 305,14 € pour une personne seule, 365,89 € pour un couple, 426,65 € pour une personne à charge et un supplément de 60,75 € est ajouté pour toute personne à charge supplémentaire.

L’Allocation de logement familiale (Alf)

L’allocation de logement familiale concerne toute personne qui dispose d’au moins un enfant à charge ou d’une autre personne de sa famille à charge. Elle est destinée également aux couples mariés depuis moins de 5 ans. Cette mesure concerne seulement les couples qui se sont mariés avant leurs 40 ans.

A chaque 1er janvier, le montant de l’allocation de logement familiale est revalorisé. Toutefois, comme pour l'APL, le montant de l'ALF ne connaitra pas de revalorisation au 1er janvier, et les montants seront donc les mêmes qu'en 2013. Il est possible de calculer le montant de l’Alf sur le site officiel de la Caf : www.caf.fr.

L’Allocation de logement sociale (Als)

L’allocation de logement sociale concerne les personnes qui n’entrent ni dans la première ni dans la seconde mesure. Elle profite généralement aux étudiants. On peut bénéficier de cette aide seulement si le logement n’est pas conventionné et que les ressources sont inférieures aux plafonds. Cette aide concerne aussi bien les logements vides que ceux meublés.

Tout comme l’allocation de logement familiale, l’allocation de logement sociale change à chaque premier janvier, sauf en 2014, où son montant a été gelée comme pour les autres aides au logement de la CAF.