Aller au contenu principal

L'indemnisation de Pôle Emploi

Vous êtes sur le point d'être licencié ou avez négocié une rupture conventionnelle, et vous aimeriez savoir comment va se dérouler cette période de retour à l'emploi et comment vous allez être indemnisé? Si vous remplissez toutes les conditions et que vous êtes inscrit, il ne vous reste plus qu'à savoir comment se calcule l'allocation d'aide au retour à l'emploi appelé ARE. Le calcul se fait sur la base des salaires perçus antérieurement et donnant lieu au versement de la contribution au chômage. La façon de travailler aura aussi une influence, temps partiel, temps complet et chômage saisonnier ne sont pas soumis au même calcul.

 

La méthode de calcul de l'indemnisation Pôle Emploi

Pour calculer l'allocation, seuls les revenus bruts sont pris en compte, on tient compte :

  • Des salaires bruts et des primes, à condition que le tout soit soumis à contribution du Pôle Emploi et perçue pendant la période prise en compte.

En contrepartie, les indemnités de licenciement ou celles qui compensent les congés payés ne seront pas dans la base de calcul. Les rémunérations d'heures supplémentaires et étant au-delà de 208 heures par mois sont exclues du calcul.

La période de référence pour ce calcul est basée sur les 12 mois précédant le dernier jour travaillé avant le licenciement, ou à la fin du mois si le licenciement intervient, en cours de mois. Une exception est faite pour les emplois à temps partiel et d'activité réduite. La période de référence peut alors changer pour prendre en compte une rémunération normale, cela se fait généralement par cette administration ou vous pouvez en faire la demande.

Paiement et versement de l'indemnisation Pôle Emploi

Le paiement de l'allocation d'aide au retour à l'emploi est versé de manière mensuelle et elle se déclenche après le traitement de la déclaration de situation que vous devez effectuer. La somme perçue correspond à un salaire journalier versé pour un nombre de jours donné. Il est obtenu en additionnant tous les salaires sur un an et en divisant ce nombre par 365, ainsi est obtenu le salaire journalier. Sont enlevés les jours sans contrat de travail et les jours d’absence. Le montant sera alors égal à celui qui serait le plus élevé entre ces deux modes de calcul:

  • 40,4% de votre salaire journalier + 11,34 euros;
  • ou 57,4% de votre salaire journalier.

Il ne peut être inférieur à 27,66 euros ni excéder 75% de votre salaire journalier.