Aller au contenu principal

L'intérêt de disposer d'une plaque professionnelle

A l'heure du tout numérique et de la transformation digitale, certaines pratiques peuvent paraître obsolètes. Les cartes de visites, les plaquettes pdf, les flyers... certains vous diront : qui les utilisent encore !? Même s'ils restent un moyen de se faire connaître ou d'expliquer son activité, ces supports ont clairement moins la côte. Il en est de même pour les plaques professionnelles, très utilisées dans certaines professions comme l'expertise comptable, la médecine, le notariat ou les professions juridiques mais que l'on retrouve de moins en moins. Elles restent toutefois un outil de visibilité clé pour ces professions et nous souhaitons faire le point sur ce support encore utilisé dans les professions libérales. 

 

Un format réglementé

Ce qu'on ne sait pas toujours, c'est que ces plaques sont réglementées. Une règlementation qui est imposée par plusieurs acteurs.

Leur format (souvent 30x20 par exemple) est en effet déterminé selon les professions. Dans le domaine judiciaire par exemple (pour un avocat), on va retrouver des plaques de 20 x 15 cm ou 25 x 15 cm, alors que pour les professions médicales (médecin, infirmier libéral, sage femme...), les dimensions minimales sont de 30 x 25 cm. Mieux vaut le savoir à l'avance pour éviter de faire fabriquer une plaque qui sera non conforme à vos règles professionnelles. De manière générale, sachez que ce sont les ordres des différentes professions qui déterminent généralement ces dimensions (l'Ordre des Experts Comptables par exemple, ou le Conseil National de l'Ordre des Médecins pour n'en citer que deux).

Mais les professions ne sont pas les seules à imposer des contraintes dans le format. Les copropriétés d'immeubles peuvent également demander à ce que les plaques soient dans une certaine couleur ou dans une certaine matière pour respecter l'harmonie avec le bâtiment. De même, les services municipaux peuvent aussi avoir leur mot à dire sur cette signalétique.

Vous n'êtes donc pas si libre que cela pour la fabrication de votre plaque, et le mieux est de bien se renseigner au préalable pour ne pas faire d'impair.

A qui s'adresser ?

Si vous êtes décidé à faire fabriquer votre plaque professionnelle, vous aurez le choix dans les fournisseurs. Vous pourrez en trouver sur Internet directement à cette adresse  ou chez des pure player spécialisés. L'offre ne manque pas, ni la variété de gamme.

Disponibles en PVC, Plexiglas ou aluminium, avec de nombreux coloris, ces plaques sont généralement rapidement disponibles et elles ne vous coûteront qu'une dizaine pour les modèles d'entrée de gamme (souvent petits), ou quelques dizaines d'euros pour les modèles plus sophistiqués et plus grands. Cela reste un investissement mineur comparé à l'intérêt. Quand on se lance en tant que médecin, avocat ou même expert-comptable, la plaque professionnelle est en effet souvent un moyen simple de se faire connaître auprès d'une clientèle locale, qui passe régulièrement devant votre cabinet. Il serait ainsi dommage de s'en priver.

 

Les autres articles

Les CCAAS (Centres de contact « as a service ») : la solution pour une expérience client optimale ?

Tout savoir sur le Centre de Contact As A Service (ou CCAAS), ses avantages et son intérêt pour les entreprises.

Comment signer un PDF facilement ?

Signer un pdf sans avoir à l'imprimer ? Si cela paraissait encore infaisable pour des raisons juridiques il y a quelques années, la situation est très différente aujourd'hui. Nombre de solutions se sont développées pour favoriser la signature…

Quel statut juridique est le plus adapté à mes besoins ?

Vous projetez de créer votre entreprise ou de tester une idée avant de vous lancer ? Découvrez tous les statuts possibles et choisissez celui qui correspond le mieux à votre projet. En effet, dans cette étape importante, de nombreux éléments sont à…

Comment créer une SASU en ligne

Pour créer votre SASU en ligne, vous avez la possibilité de faire appel à une plateforme juridique sur internet qui vous propose tout un accompagnement au niveau des constitutions de votre société et donc, de votre SASU. Découvrez dans cet article…

Le régime micro fiscal

Le régime micro fiscal s'applique aux entreprises individuelles ainsi qu'aux auto-entreprises qui ne dépassent pas une certain chiffre d'affaire annuel. Les entreprises ayant un régime micro-fiscal ont une fiscalité simplifiée par rapport aux autres…

Domicilier son entreprise chez soi : la bonne idée ?

Parmi les étapes de la création d'entreprise, il en est une qui paraît simple en l'état, mais dont le choix n'est pas si évident. Il s'agit de la domiciliation d'entreprise. Dans notre cas, nous nous intéresserons surtout à la domiciliation pour un…

Quand les entrepreneurs se mettent à partager leur expérience

Qu'est-ce qui a le plus de valeur pour un entrepreneur ? Sa trésorerie ? Son idée ? Son réseau ? Son expérience ? Ces deux dernières réponses figureraient sans aucun doute parmi les plus citées si l'on posait la question aux entrepreneurs eux-mêmes.…

Qu'est-ce que le CSE (Comité social et économique) ?

Les récentes ordonnances Macron ont remplacé trois instances que les salariés connaissent bien : le comité d’entreprise (CE), les délégués du personnel (DP), et le CHSCT. Ces trois organismes ont en effet été remplacé par le comité social et…