Actualites-web - Le site Btob

Quel parcours pour devenir courtier immobilier indépendant ?

Quel parcours pour devenir courtier immobilier indépendant ?: 5.0 sur 5 sur la base de 1 votes.

Nous souhaitons désormais faire le focus sur certains métiers d'indépendants qui se développent. Dans un contexte où le salariat évolue et où de nouveaux statuts professionnels émergent, les sociétés de courtage laissent petit à petit la place au développement du métier de courtier indépendant, qui séduit de plus en plus de clients. Mais que faut-il pour devenir courtier ?

Si l'on s'en tient à la définition stricte du métier, on ne note pas de grande différence avec une société de courtage : le courtier fait office de tiers/entremetteur pour le compte d'un client, en évaluant des biens immobiliers ou des offres de prêts immo.

Concernant les prêts

Pour ce qui touche aux prêts, le courtier pourra dans un premier temps effectuer tout le travail de recherche d'un prêt en fonction de la situation, de la demande et des particularités de son client. Ce n'est qu'ensuite qu'il analysera les meilleures offres, et commencera alors à négocier les taux avec les banques pour le compte de son client. Il a donc un véritable rôle de facilitateur et de négociateur, afin de trouver les meilleures offres (pas toujours les moins chères, mais les plus adaptées à la problématique de son client).

Ce n'est qu'ensuite qu'il peut même aller jusqu'à monter le dossier pour le compte du client (c'est généralement le cas), suivant le process de la signature jusqu'au versement des fonds.

Peut-on dès lors affirmer que le courtier agit comme une sorte de consultant ? C'est tout à fait possible en effet, car il va également orienter son client dans les choix d'investissements immobilier. Est-il pertinent de choisir tel ou tel programme immobilier, d'investir en loi Pinel (jusqu'à ce qu'un prochain dispositif voit le jour, etc.) ? Si le particulier peut lui-même s'informer sur Internet sur des portails comme Seloger.com ou sur Valority.com, il a parfois besoin d'un véritable conseil de la part d'un expert sur le sujet, ce que le courtier peut lui proposer.

Quelles qualités pour exercer ce métier ?

Quand on évoque ce type de métiers avec des étudiants ou des salariés en reconversion, vient très rapidement la question des qualités qu'il est nécessaire d'avoir pour faire un bon courtier. Tout le monde ne peut pas prétendre exercer cette profession, et il est important de bien connaître en amont les particularités qui feront de vous un bon professionnel :

  • Avoir le sens commercial et de la négociation. Indispensable !
  • Être fin psychologue;
  • Être impliqué pour ses clients;
  • Aimer les chiffres et les calculs mathématiques;
  • Ne pas avoir peur des outils innovants;
  • Parler l'anglais est souvent un plus!

Quelle formation ?

En termes de formations, plusieurs voies mènent à ce métier Qu'il s'agisse d'un bac pro vente, d'un BTS professions immobilières ou d'un Master en sciences de l'immobilier, les filières sont en général assez variées, et il n'est pas compliqué de trouver une formation disponible. Avec un salaire brut moyen mensuel à 2 500€ au démarrage, ces métiers attirent en effet de nombreux candidats, même si la concurrence a tendance à faire évoluer le marché et à changer la donne.

Donnez une note à cet article
(1 Vote)

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version