Actualites-web - Le site Btob

La carte européenne d'assurance maladie

La carte européenne d'assurance maladie (CEAM) permet aux assurés d'être pris en charge en cas de problème de santé lors d'un séjour de courte durée dans l'un des pays de l'Union Européenne. Délivrée par l'assurance maladie de chaque pays européen, elle permet au voyageur de prouver ses droits auprès des autorités sanitaires étrangères.

 

Caractéristiques de la carte européenne d'assurance maladie

La CEAM peut être demandée par toute personne bénéficiant de la sécurité sociale française:

  • Employé
  • Bénéficiaire d'une pension
  • Travailleur indépendant
  • Etudiant
  • Ayant droit

La CEAM est la seule carte qui permet de bénéficier de soins en Europe contrairement à la carte vitale qui est la carte de l'assurance maladie française et qui n'est valable que sur le sol français.

La carte européenne d'assurance maladie doit être demandée avant le départ à l'étranger auprès de la caisse d'assurance maladie (locaux de l'agence, internet, courrier, e-mail, téléphone).

Il s'agit d'une carte individuelle. Chaque membre composant le foyer doit en posséder une en cas de séjour en Europe.

Si la carte n'a pas été reçue avant le départ, il est possible d'avoir un certificat provisoire. Ce dernier a une validité de 3 mois et donne à son titulaire les même droits que la CEAM.

La carte européenne d'assurance maladie est valable durant un an et peut être renouvelée à chaque fois que l'assuré en a besoin.

Fonctionnement de la carte européenne d'assurance maladie

La CEAM peut être utilisée dans le cadre d'un séjour de loisir, linguistique ou culturel dans un pays européen. Elle est également valable pour des séjours de plusieurs mois dans le cadre des études, de stages professionnels mais également lors d'une recherche d'emploi.

Elle ne peut être utilisée que pour des soins imprévus, urgents et nécessaires comme par exemple des blessures dues à un accident, une infection ou un virus...Son but est de permettre à l'assuré de bénéficier de soins immédiats sans être obligé de rentrer en France.

En présentant la carte européenne d'assurance maladie, l'assuré français bénéficie des mêmes conditions de soins que les résidents du pays.

Si les soins sont gratuits pour les habitants, ils le seront également pour le titulaire de la carte européenne d'assurance maladie. Si les soins sont payants, l'assuré français devra avancer le coût de soins et conserver tous les documents et justificatifs remis dans le pays européen. A son retour en France, il pourra demander un remboursement de l'argent avancé. Il peut également faire une demande de remboursement sur place en s'adressant au service en charge de ce type d'affaires.

Donnez une note à cet article
(0 Votes)

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version