Actualites-web - Le site Btob

Crédit à la consommation et réduction d'impôts : possible ?

Alors que l'actualité autour de l'impôt est brûlante avec le passage au prélèvement à la source (notez au passage que si vous faites partie des "chanceux" ayant reçu un virement pour un crédit d'impôts, il est possible que vous ayez à le rembourser cette année - renseignez-vous rapidement sur le sujet pour ne pas dépenser tout de suite ce crédit d'impôt), les questions autour des réductions d'impôts sont au centre des débats. En particulier pour savoir comment les avantages et autres réductions seront comptabilisées avec le prélèvement à la source (le site des finances publiques ne manque d'ailleurs pas d'informations sur le sujet). Petit tour d'horizon du sujet pour répondre notamment à une question que l'on retrouve souvent autour du sujet du crédit à la consommation.

 

Crédit immobilier et crédit d'impôt

Revenons aux bases. Comme expliqué dans cet article de la Direction Générale des Finances Publiques (mais nous en parlions déjà sur notre site il y a quelques année), le crédit d'impôt pour l'achat de votre résidence principale n'existe plus depuis le 1er janvier 2011. Terminé le crédit d'impôt si vous avez acheté votre résidence après cette date,. Le gouvernement Sarkozy de l'époque avait en effet mis fin à cette niche fiscale pourtant très appréciée des français.

Par contre, si vous avez acheté votre logement avant le 1er janvier 2011 et que vos remboursements ont commencé en 2010 au plus tard, vous pouvez bénéficier de ce crédit d'impôt (qui ne concerne que le remboursement des intérêts d'emprunt pour rappel). Cela concerne malgré tout une large proportion de français, même si elle tend à se réduire au fur et à mesure des années.

Crédit à la consommation et crédit d'impôt

La question revient également souvent. Le dispositif est-il identique pour le crédit à la consommation, et est-il possible de déduire les intérêts d'emprunt également ? Dans ce cas, la réponse est sans appel : NON. Nul doute que cette mesure serait plus qu'appréciée par les professionnels du secteur, comme par les clients, puisque le crédit à la consommation concerne des millions de français. Toutefois, le sujet n'est pas d'actualité, ni même en réflexion dans aucun programme fiscal des différents responsables politiques et il y a peu de chances que cela change dans les années à venir.

Cela n'empêche pas le secteur de bien se porter, avec un marché dynamique et un choix vaste d'offres à l'image de ce comparatif des meilleurs crédits conso en 2019.

Quelles autres solutions pour réduire ses impôts ?

Rassurez-vous, les solutions pour réduire le montant de ses impôts ne manquent pas. Emploi d'une personne à domicile, garde d'enfants, déduction des frais professionnels, dons à des associations caritatives, déductions des pensions, ou encore défiscalisation via les dispositifs d'investissements locatifs (comme la loi Pinel)... vous êtes sans doute concerné par l'une ou l'autre de ces solutions. Un article très bien documenté du site du service public vous en dira plus sur le sujet et vous permettra de déclarer votre situation au mieux, afin de réduire le montant des impôts prélevé chaque mois sur votre salaire.

Donnez une note à cet article
(0 Votes)

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version