Actualites-web - Le site Btob

Le crédit d'impôt étudiant

Le crédit d'impôt étudiant : 5.0 sur 5 sur la base de 1 votes.

Les étudiants le savent bien, il ne suffit pas de réussir ses examens encore faut-il pouvoir financer ses études. C’est pourquoi, l’Etat donne un coup de pouce en accordant des crédits d’impôt pour les prêts étudiants.

Les conditions

Le crédit d’impôt étudiant s’adresse aux jeunes entre 18 et 25 ans ayant contracté un ou plusieurs prêts pour financer leurs études entre le 1er septembre 2005 et le 31 décembre 2008. L'étudiant doit être domicilié en France et inscrit dans un cycle de l’enseignement supérieur. Le prêt peut être utilisé pour les frais de vie courante (loyer, nourriture, déplacement…) et pour les frais de scolarité (inscription, achat de fournitures, d’ordinateur…)

Vous ne pourrez pas en bénéficier si :

  • le prêt est d’une durée inférieure ou égale à 3 mois,
  • si son montant est supérieur à 21.500 euros
  • et si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Le prêt peut être contracté en France ou dans l’Union Européenne si le pays choisi adhère à la convention qui lutte contre la fraude et l’évasion fiscale.

Le montant du crédit d’impôt

Le crédit d’impôt représente 25% des intérêts d’emprunt dans la limite annuelle de 1.000€, soit une réduction maximum de 250 euros. Les autres revenus (salaires, pensions alimentaires…) n’entrent pas en ligne de compte.

Il est accordé à partir de l’année où vous ne faites plus partie du foyer fiscal de vos parents. Les sommes auxquelles vous aurez droit seront déduites du montant de vos impôts. Si les montants sont supérieurs, vous recevrez la différence par chèque.

Comment en bénéficier ?

Il faut le réclamer le crédit d'impôt, car ce n'est pas automatique ! Sur la déclaration des revenus complémentaires n° 2042 C, il vous faudra remplir les trois cases de la partie 7 correspondant aux déductions et crédits d’impôt. Dans la première, 7UK, vous devrez reporter le montant des intérêts payés pour le prêt. Dans la case 7VO, vous indiquerez le nombre d’années de remboursement du prêt. Et dans la dernière case, 7TD, vous noterez le montant des intérêts versés les années précédentes.

Il est recommandé de conserver soigneusement l’attestation de l’établissement financier qui vous a accordé le prêt ainsi que le certificat de scolarité pour pouvoir vous justifier en cas de contrôle fiscal.

Donnez une note à cet article
(1 Vote)
  • Écrit par  Claude

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version