Actualites-web - Le site Btob

Le calcul de l'augmentation des loyers en 2013

Les loyers sont soumis à une revalorisation trimestrielle, qui ne peut être appliquée par le propriétaire qu’une seule fois annuellement, en fonction d’un indice de référence fourni par l’administration fiscale. Le propriétaire peut décider de ne pas augmenter le montant du loyer, mais il peut aussi décider soudainement d’appliquer le nouvel indice de référence et faire grimper le montant du loyer s’il n’a pas été revalorisé depuis plusieurs années. En revanche, il ne peut appliquer un prix supérieur à ce que prévoit la loi.

Le propriétaire peut décider le status quo

En matière d’augmentation de loyer, le propriétaire peut augmenter chaque année en fonction de l’indice de référence qui lui est fourni par l’administration fiscale. Mais il peut aussi décider de laisser le loyer à son montant habituel. Toutefois, si après plusieurs années de stagnation il décide d’indexer le loyer sur l’indice de référence, l’augmentation du loyer sera d’office plus importante (et pas forcément budgétisée par le locataire). En revanche, le propriétaire ne peut décider d’un loyer fantaisiste qui dépasse les préconisations du législateur.

Comment calculer l’augmentation 2013 ?

Pour calculer l’augmentation 2013 sur les loyers, il faut connaître le nouvel indice de référence, ainsi que l’indice de référence appliqué lors de la dernière revalorisation. Pour ce calcul, nous allons partir du fait que le loyer n’a jamais été augmenté. Si vous avez signé un bail début 2011, en janvier par exemple, au prix de 800 €. Sachez tout d’abord que l’indice de l’époque est celui du dernier trimestre 2010, soit 119,17 €. SI l’augmentation intervient début 2013, il faut la aussi se servir de l’indice du trimestre précédent : indice fin 2012, soit 123,97 €.

Le calcul de l’augmentation de loyer 2013 : 800 x (123,97 / 119,17) = 832 €.

Une augmentation de loyer de 32 € par mois.

Donnez une note à cet article
(0 Votes)

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version