Actualites-web - Le site Btob

Le salaire en arrêt maladie

Le salaire en arrêt maladie va dépendre de plusieurs facteurs comme la cause de l’arrêt de travail ou encore l’ancienneté du salarié dans l’entreprise. Le salaire en arrêt maladie est versé par la caisse primaire d’assurance maladie par le biais d’une indemnité journalière et par l’employeur qui garde à sa charge l’indemnité compensatrice de perte de salaire.

Salaire en arrêt maladie : selon la cause d’arrêt de travail

La cause de l’arrêt de travail sera déterminante pour définir le salaire en arrêt maladie.

  • S’il s’agit d’un arrêt classique pour maladie, alors le salarié percevra des indemnités journalières égales à 50 % de son salarie journalier de référence à partir du 4éme jour d’arrêt (le taux passe à 66,66 % pour un salarié avec 3 enfants à charge au bout de son 31éme jour d’arrêt).
  • L’indemnité compensatrice de perte de salaire à la charge de l’employeur sera de 90 % du salaire sur une première période d’indemnisation puis de 66 % sur une deuxième période.

Ces deux périodes débutent à 30 jours pour un salarié qui répond d’une ancienneté d’un an minimum et gagne 10 jours de durée tous les 5 ans d’ancienneté. La période de carence sur cette indemnité est de 10 jours.

Si l’arrêt de travail est consécutif à un accident du travail ou à un accident du trajet, alors le salaire en arrêt maladie ne subira aucune carence et sera versée au taux de 60 % les 28 premiers jours, puis de 80 % à partir du 29éme jour.

L’indemnité compensatrice de perte de salaire est toujours versée après en avoir déduit le montant de l’indemnité journalière.

 

Maintenir son salaire en arrêt maladie

Le salarié peut, s’il le souhaite, suivre une formation professionnelle et maintenir son salaire en arrêt maladie. Il aura besoin de l’accord de son médecin traitant pour ce faire.

Donnez une note à cet article
(0 Votes)

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version